Ressources

Drapeau britannique
 

Contre-pouvoirs : La plume comme bouclier

Affiche du film "Contre pouvoirs"Algérie, avril 2014. Dernière ligne droite avant la réélection du chef d’État algérien, Abdelaziz Bouteflika. L’action se déroule au sein de la rédaction d’El Watan, journal francophone d’opposition du pouvoir en place. Les personnages sont hauts en couleurs : directeur de publication, rédacteurs en chef, graphistes et journalistes, et tous sont très attachés à la liberté d’expression. Il s’agit ici du combat d’un journal quotidien mis à mal par un gouvernement pratiquant la censure dont Bouteflika est l’incarnation.

 

Dans son documentaire, Malek Bensmaïl s’intéresse à une profession dont les plaies causées par la Décennie Noire ne se sont jamais refermées. Vingt ans après ces terribles évènements, le réalisateur décide d’aller à la rencontre de ceux que l’on a pleuré, puis oublié : des journalistes, qui prônent la parole « libre ».  Avec sa caméra, Bensmaïl réussi à capter l’expression des visages au travail et les échanges, parfois houleux, qui animent la rédaction. À l’image de ceux d’Hacene et Hassan, deux journalistes aux opinions bien différentes, qui ne cessent de se taquiner. Des instants volés, parfois humoristiques, mais qui traduisent finalement l’angoisse d’une profession martyre, mise en difficulté par les rouages de la politique menée par Bouteflika.

 

Le réalisateur algérien plonge au cœur d’El Watan et pousse à la réflexion sur les enjeux de la presse en Algérie. Il explore la complexité d’une profession encore menacée par la censure. En gardant toujours une distance délibérée avec les personnages qu’il filme, le réalisateur permet à chacun de construire sa propre réflexion sur l’importance de l’information. Un combat pour la liberté d’expression qui peine à aboutir, noyé par la corruption et le mensonge du gouvernement.

 

 

Réalisateur : Malek Bensmaïl

2015

97′

 

Marine Houver

 

Share Post